Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces Femmes qui ont réveillé la France

THÉ OU CAFÉ

12 Février 2013, 15:55pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Jean Louis Debré invité de Catherine Ceylac à l'émission Thé ou Café, avec une interview de Valérie Bochenek.

http://the-ou-cafe.france2.fr/index-fr.php?page=emission2&id_article=5240

Vendredi 11 janvier : Les Grosses Têtes reçoivent Jean-Louis Debré

12 Février 2013, 15:50pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Jean Louis Debré, invité de Philippe Bouvard à l'incontournable émission de radio "Les Grosses Têtes"

http://www.rtl.fr/emission/les-grosses-tetes/billet/vendredi-11-janvier-les-grosses-tetes-recoivent-jean-louis-debre-7756494270

C’est arrivé demain - 23/12/12

12 Février 2013, 15:45pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Jean Louis Débré, invité de Arlette Chabot à l'émission C'est arrivé demain.

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/C-est-arrive-demain/Sons/C-est-arrive-demain-23-12-12-1357287/

Revue de Presse animée par Jérôme de Verdière

12 Février 2013, 15:05pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Des Femmes contre le Machisme

12 Février 2013, 12:25pm

Qui connaît Elisa Lemonnier, Julie-Victoire Daubié, Jeanne Chauvin, Madeleine Brès, Hubertine Auclert? Si les jeunes filles peuvent aujourd'hui passer le baccalauréat, suivre des études supérieures, devenir médecin, avocat, voter, être élues, c'est grâce au combat de ces femmes pour imposer à une société masculine des réformes leurs permettant simplement d'exister.

 

Qui a été la première femme musulmane membre d'un gouvernement? Qui leur a ouvert les portes de la franc-maçonnerie?

 

George Sand, Colette, Marguerite Yourcenar, Simone Veil ont provoqué des prises de conscience. Marguerite Boucicaut a bousculé des les règles du commerce. Marie Curie a révolutionné la recherche scientifique. Les femmes évoquées dans ce livre se sont toutes élevées contre les corporatismes, les privilèges et immobilismes. Elles ne se sont pas contentées de critiquer, elles ont proposé des ruptures, provoqué des mutations. Toutes étaient des militantes de la liberté et de l'égalité.

 

Plus q'un livre d'histoire, Ces Femmes qui ont réveillé la France est aussi une réflexion sur la République et ses valeurs.

 

"Ces Femmes qui ont réveillé la France" de Jean Louis Debré et Valérie Bochenek, aux éditions Fayard

Le Journal de l'Alsace du 11 février 2013

11 Février 2013, 18:40pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Paris Match du 9 février

9 Février 2013, 12:20pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Jean Louis Debré, le Sage fait le Show par Virginie Le Guay

Paris Match du 9 février

l fallait le voir rire comme un gamin devant les facéties de la miss météo du « Grand Journal » : « Le sage n’a pas été sage ? » La réponse fusa : « Non, mais qu’est-ce que c’est bon ! » France 2, Paris Première, Canal+... à 68 ans, Jean-Louis Debré est devenu la coqueluche des médias. Mais ne lui parlez pas du Conseil constitutionnel, de François Hollande ou de la santé de Jacques Chirac... Venu faire la promo de son nouveau livre*, il esquive les sujets épineux. Pas moyen de lui ­arracher un commentaire politique. Et, s’il a été « blessé » par les déclarations venimeuses de Bernadette Chirac à son encontre, il n’en montre rien. A peine s’il se permet, lorsque nous le rencontrons chez lui, de froncer les sourcils à l’évocation de la fête organisée en décembre au Conseil pour les 80 ans de Jacques Chirac, et de la facture du traiteur que l’épouse de l’ex-président lui reproche de lui avoir adressée.

"LES GRINCHEUX, JE LES IGNORE."

« Que ne dirait-on ? Le Conseil est une institution publique. Je suis redevable de chaque centime dépensé. » Fermez le ban ! Sur sa vie d’écrivain à succès, il se montre, en revanche, intarissable et joyeux. D’autant plus qu’il signe ce dernier opus avec la nouvelle femme de sa vie, Valérie Bochenek, ancienne assistante du mime Marceau qui, aujourd’hui, crée une collection de bijoux sous le nom « Oh dis le moi ». Des initiatives que Debré, visiblement épaté par sa compagne, encourage. Et tant pis si, au Conseil, certains tordent le nez lorsqu’ils croisent ce couple atypique. Il répond : « Les grincheux, je les ignore. »

* « Ces femmes qui ont réveillé la France », par Jean-Louis Debré et Valérie Bochenek, éd. Fayard.

Magazine Fusion'elle - "Indispensable pour toutes femmes portant un peu d'intérêt à la cause des femmes"

2 Février 2013, 15:53pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Ces femmes qui ont réveillé la France – JL Debré & Valérie Bochenek

 

Féministe, je ne pouvais pas faire l'impasse sur cette publication. Ce livre est une mine d'informations absolument fabuleuse. De Olympe de Gouge à Simone Veil, il fait l'inventaire de toutes ces femmes qui furent « les premières », qu'elles soient écrivaines, médecins, avocates, franc-maçonnes, artistes...

 

On y apprend combien certains combats actuels sont loin d'être récents, puisque la revendication de l'égalité de salaire entre homme et femme remonte quand même au 19ème siècle ! On hallucine quand on découvre qu'alors que les premières femmes avocates datent de 1900, au jour d'aujourd'hui le barreau de Marseille n'a encore jamais vu de femme nommée bâtonnière... Outre le fait que l'on y découvre de fabuleux portraits de femmes, les détails sur ce que furent combat pour acquérir leurs droits et/ou faire avancer la cause de leurs congénères ne fut (ou n'est encore) pas de tout repos.

 

Cet ouvrage est indispensable pour toute personne portant un peu d'intérêt à la cause des femmes au travers les époques. Je ne saurais trop en conseiller la lecture aux jeunes filles qui, aujourd'hui, considèrent qu'il n'y a plus de combat à mener. J'en reparlerai plus longuement dans un dossier spécial « Journée de la femme » début mars, parce qu'il le mérite vraiment.

 

Ces femmes qui ont réveillé la France – Jean-Louis Debré & Valérie Bochenek – Editions Fayard – 21,90 €

Les Annonces de la Seine

2 Février 2013, 13:54pm

Publié par Ces Femmes qui ont réveillé la France

Article paru dans Les Annonces de la Seine le 31 décembre 2012